De Quellón à Puerto Cisnes « Oh eh, oh eh, matelot !! » 5


Ce n’est ni en bus, ni en stop, ni à pied que nous avons quitté l’île de Chiloé, non non, c’est bien en bateau, en ferry plus exactement que nous quittons ce p’tit coin de Bretagne chilien !

A l’abordage ! Nous nous rendons donc au port de Quellon pour embarquer pour environ 20h de navigation entre les fjords, à profiter des paysages magnifiques que seuls ce type de traversée permet d’admirer.

Nous montons à bord de nuit, et allons passer celle-ci sur des sièges aussi conforts que dans les bus. Pour le prix qu’on a payé, ça nous va ! Et puis on est plutôt tranquille, personne à côté de nous, on peut même s’étendre un eu plus !

La nuit se passe tant bien que mal, c’est pas tant qu’on soit gênés par la houle, mais c’est surtout que le bateau s’arrête régulièrement prendre d’autres passagers sur les iles ou le continent.

Mais peu importe, au petit matin, on sort prendre l’air sur le pont, et admirer le lever de soleil, timide entre les nuages, mais offrant des couleurs magnifiques !! Le vent est frais, on ne traine pas de trop, et on rentre à l’intérieur contempler ces paysages dont on ne se lasse pas !

Et puis pour bien se réveiller, il y a une petite cafèt’ dans le bateau ou nous allons chercher deux grands cafés !! C’est parfait !

La journée se passe tranquillement, entre les va et vient sur le pont pour admirer la vue, pour contempler le paysage, sourire aux lèvres, et se dire qu’on a de la chance d’être là !

Comme de nuit, on s’arrête dans des tout petits ports, ou montent et descendent des passagers. Pour certains d’entre eux, le bateau est le seul moyen de communication avec le continent, pour d’autres il est surtout le moyen le plus simple de rallier les grandes villes comme Puerto Montt ou Puerto Aysen.

Il parait que des dauphins, des pingouins, des lions de mers ou encore des baleines trainent parfois dans les environs… Notre regard balaye le paysage, mais rien en vue…

Tant pis, c’était quand même trop chouette !! On vous laisse juger par nos photos !!


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “De Quellón à Puerto Cisnes « Oh eh, oh eh, matelot !! »